13 Sep

Une carrière marquée par le plaisir et la passion

Français Aucune réponse

*** Cet article a d’abord été publié pour nos membres dans les Inspirations de l’OIECEC d’avril 2021.

Sylvie Bégin, mieux connue sous le nom de « Madame Vivie » est éducatrice en service de garde à l’école Notre-Dame de Lévis depuis les 24 dernières années. Après avoir débuté sa carrière en tant qu’infirmière à l’Hôtel Dieu de Lévis, Madame Vivie s’est réorientée vers le milieu de l’éducation. C’est à la suite de quelques remplacements qu’elle a obtenu un poste à Notre-Dame, d’où elle n’est plus jamais ressortie!

Par Alexane St-Amant Ringuette
Directrice de l’OIECEC et des communications

En effet, l’école Notre-Dame est pour elle une deuxième maison.

Alors qu’elle arrive au bout de son parcours d’éducatrice (Madame Vivie prendra sa retraite à la fin de l’année scolaire), nous tenions, avec la collaboration de l’école, à reconnaître la contribution importante de cette force tranquille de son milieu.

Chaque année, Madame Vivie permet à son groupe de 6e année de vivre des projets authentiques et de jouer les rôles d’initiateur, de réalisateur et de gestionnaire. Elle est toujours à l’écoute des idées des jeunes et s’assure de leur laisser beaucoup d’espace dans les différentes initiatives qu’elle met sur la table. Et la pandémie ne l’a pas arrêtée, bien au contraire! Madame Vivie n’allait certainement pas laisser passer la dernière année de sa carrière sans fournir aux jeunes des occasions de développer leur profil de sortie en entrepreneuriat conscient. Son groupe a donc mis sur pied une formule de brigadiers scolaires adaptée aux nouveaux besoins de l’école (circulation dans les corridors, respect de la distanciation, passage dans les sens uniques, etc.).

Prise de risque et audace

Madame Vivie se démarque par sa tolérance à l’ambiguïté et son plaisir à jouer avec des situations risquées ou audacieuses qui déstabilisent souvent les jeunes. Il s’agit pour elle de les accompagner dans chacune des étapes d’un projet sans leur indiquer la recette à suivre ou le chemin à emprunter. Au départ, plusieurs sont stressés de ne pas savoir comment s’y prendre ou craignent de ne pas pouvoir y arriver, mais elle les rassure et les encourage, tout en les laissant découvrir par eux-mêmes les solutions et les moyens pour concrétiser leurs idées. Cette approche a un impact intéressant puisqu’elle contribue à bâtir la résilience des jeunes. Madame Vivie indique même que les enfants de son groupe deviennent plus zen parce qu’ils savent que ce n’est pas grave s’ils se trompent.

Parmi les retombées éducatives qu’elle observe chez les jeunes, il y a l’augmentation de la confiance en soi, l’amélioration des relations interpersonnelles entre les membres du groupe, le développement de l’empathie et de la solidarité, la participation active de jeunes plus timides. Surtout, elle remarque que les jeunes se placent de plus en plus en mode solution lorsqu’ils font face à des difficultés. Mais ce ne sont pas que les jeunes qui grandissent à travers ces projets. Madame Vivie constate qu’elle développe aussi pour elle-même les cibles d’apprentissage du profil de sortie.

Elle est fière d’avoir ainsi œuvré à l’école Notre-Dame, un milieu de vie qui pour elle rime avec passion, celle des intervenants éducatifs, des jeunes et de tous les partenaires de l’école.

Dans son bagage, Madame Vivie apporte avec elle les relations authentiques qu’elle a développées ainsi qu’une très grande gratitude envers ses collègues et sa direction des dernières année, Monsieur David Pelletier, qui l’a toujours soutenue et lui a permis de se dépasser et d’être stimulée!

Bravo Madame Vivie pour ton engagement et ton dynamisme! Bonne continuité!


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

À l’ENTR-aîne… 13 septembre 2021 S’entreprendre … 13 septembre 2021