31 Mai

Une deuxième cohorte se joint à la communauté des Profs IDÉE!

Profs IDÉE Aucune réponse

C’est avec bonheur que nous vous présentons les trois nouvelles édupreneures qui obtiennent aujourd’hui un badge de reconnaissance Prof IDÉE pour leur leadership pédagogique et leur engagement envers l’éducation entrepreneuriale consciente.

Félicitations à Manon St-Hilaire de l’École Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus (Saint-Jérôme), à Véronique Boivin de l’École secondaire de la Seigneurie (Québec) et à Siham El-Hor du Groupe scolaire Al-Andaloussia (Témara, Maroc)!

Siham El-Hor reçoit le badge Édupreneure 1

Siham est une enseignante qui n’a pas peur de prendre des initiatives et de relever de nouveaux défis. Elle est passionnée par la pédagogie entrepreneuriale et est toujours à la recherche de stratégies pour développer les qualités humaines et l’engagement citoyen de ses élèves. Elle se démarque par sa compassion, sa générosité et son grand cœur. Elle porte la vision que l’enseignement est un art et que les enseignants doivent être à la fois des musiciens, des danseurs, des peintres et des architectes pour créer des citoyens qui vont contribuer au développement de leur société.

Elle fait partie du comité de gouvernance de son école depuis les débuts de la mise en place de l’École communautaire entrepreneuriale et elle accompagne le Conseil des jeunes entrepreneurs conscients. Elle fait rayonner les projets des jeunes au sein du réseau OIECEC, participe à tous les événements de réseautage et de développement professionnel du réseau OIECEC et n’hésite pas à y partager son expérience.

Manon St-Hilaire reçoit le badge Édupreneure 2

Manon St-Hilaire a choisi de placer l’engagement civique et la pédagogie par projets au cœur de sa pratique professionnelle. Grâce à son leadership, ses élèves font une différence remarquable dans leur école, dans leur communauté et même à l’Assemblée nationale. Dévouement, créativité et intégrité sont les trois mots qui qualifient le mieux cette enseignante. Dans sa classe, elle instaure un climat de confiance propice aux discussions et elle facilite la compréhension en rendant concret l’apprentissage en l’intégrant dans une situation réelle et motivante. Manon est lauréate du Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence en enseignement (2014) et récipiendaire du prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement des STIM (2017). La devise de sa classe est « Apprendre pour connaitre, connaître pour comprendre, comprendre pour agir » et la question qui guide son action pédagogique est « comment peut-on faire de notre monde un monde meilleur? »

Manon permet à ses élèves de s’engager dans des projets favorables à l’environnement et au développement durable. À titre d’exemple, sa classe a déposé un mémoire et participé au bureau des audiences publiques en environnement concernant l’agrandissement du dépotoir de Sainte-Sophie. Toujours dans le but de créer des occasions enrichissantes pour ses élèves, elle développe des partenariats, comme celui avec la Maison Anne Frank grâce auquel ses élèves ont pu mettre sur pied une exposition pour le grand public.

L’approche en entrepreneuriat conscient est en parfaite continuité avec les valeurs de Manon et c’est pour cette raison qu’elle a souhaité s’engager au sein du réseau OIECEC. Elle a notamment agi à titre de panéliste lors du dernier Forum des membres OIECEC afin de partager son expérience en entrepreneuriat agroalimentaire.

Véronique Boivin reçoit le badge Édupreneure 3

Véronique est enseignante et coordonnatrice du programme Entrepreneuriat-études à l’École secondaire de la Seigneurie. Ce rôle lui permet d’œuvrer à proximité des élèves et de leurs familles qui sont très engagées dans le programme, tout en développant des partenariats avec de nombreux organismes de la communauté à l’échelle locale et provinciale. Reconnue pour sa créativité, son leadership et sa capacité d’adaptation, Véronique sait trouver le besoin des élèves et identifier des idées de projets pour les accompagner afin qu’ils développent leurs qualités entrepreneuriales et les compétences du 21e siècle.

L’un des points tournants de sa carrière a été la mise sur pied par ses élèves d’une soirée-bénéfice visant à soutenir et encourager la guérison d’un ami ayant subi un AVC. Un projet empreint d’altruisme qui a permis d’obtenir la médaille d’or Force avenir dans la catégorie Projet engagé. Marchés de Noël, galas de reconnaissance, concours de robotique, réalisations de courts-métrages et de podcasts, challenge entrepreneurial annuel… rien n’arrête cette enseignante qui carbure aux projets et aime transformer chaque occasion en une source d’apprentissage. Plusieurs des projets de ses élèves ont d’ailleurs été lauréats au Défi OSEntreprendre.

Son propre parcours scolaire a éveillé en elle la volonté de changer l’enseignement traditionnel qui ne convient pas à tout le monde. L’entrepreneuriat conscient est apparu comme une réelle façon d’engager les jeunes et de développer leur plein potentiel. Véronique saisit toutes les occasions de mettre ses élèves en action dans le cadre des activités du réseau OIECEC. Lors du Congrès IDÉE 2019, ses élèves ont participé à titre de jeunes journalistes en plus d’animer un kiosque à la Foire pédagogique en entrepreneuriat conscient. Elle a par ailleurs coordonné l’enregistrement d’une capsule vidéo partagé dans le cadre des Inspirations de l’OIECEC à travers laquelle ses élèves témoignent de l’impact du programme Entrepreneuriat-études sur leur motivation et leur réussite scolaires. Elle animera d’ailleurs avec ses élèves un atelier intitulé « Déconstruire les mythes » lors du prochain Congrès en éducation entrepreneuriale consciente.


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

S’entreprendre … 3 mai 2021 Elle s’inscrit dans… 31 mai 2021