01 Juin

Une bibliothèque communautaire pour rapprocher les citoyens

Français Aucune réponse

*** Cet article a d’abord été publié pour nos membres dans les Inspirations de l’OIECEC de mars 2021.

Soutenir et encourager la tenue d’activités de littératie en français tout en créant des espaces de rapprochement entre l’école et les familles et en valorisant leurs langues d’origine, voici les objectifs visés par les élèves du troisième cycle de l’école primaire Marie-Reine à Sherbrooke avec leur projet « Sacs d’histoire ».

Par Alexane St-Amant Ringuette
Directrice de l’OIECEC et des communications

L’école Marie-Reine accueille des élèves de 24 nationalités différentes et se caractérise par un indice de milieu socio-économique faible. Le quartier dans lequel elle se situe est marqué par une forte augmentation de la population ainsi que des défis au niveau de l’accueil, de l’intégration et de l’accès à la francisation pour les familles issues de l’immigration.

Dans une démarche visant l’amélioration des conditions de vie du secteur, un comité composé de plusieurs partenaires communautaires, dont l’école Marie-Reine, a réalisé une consultation citoyenne auprès de 100 habitants du quartier. Cette consultation a révélé, entre autres, le besoin de créer des endroits de rassemblement, de partage et d’entraide entre citoyens.

Devant les résultats de cette consultation, les élèves de 5e année ont voulu mettre l’épaule à la roue et proposer des actions pour combler ce besoin. Pendant la phase d’idéation, ils ont remarqué que les citoyens visitaient la bibliothèque libre-service installée sur le terrain de l’école et ont imaginé d’ouvrir un lieu au sein duquel les gens pourraient venir discuter, jouer à des jeux et emprunter des livres. Leurs réflexions et leurs discussions ont mené à l’idée d’ouvrir une bibliothèque communautaire au parc Bureau à proximité de l’école.

En parallèle, ils ont développé le projet entrepreneurial Sacs d’histoire afin d’animer ce nouvel espace communautaire. Il s’agit d’une initiative visant à rassembler les familles du quartier autour du plaisir de lire. Chaque sac d’histoires comprend un album jeunesse francophone traduit en plusieurs langues, ce qui multiplie les occasions d’interagir et de vivre des expériences autour de la lecture et favorise les rapprochements interculturels. Afin de concrétiser leurs projets, les élèves ont été responsables de déposer une demande de subvention à la Caisse populaire.

Alors que l’ouverture de la bibliothèque communautaire ainsi que le lancement du projet « Sacs d’histoires » sont prévues pour le printemps 2021, les retombées sur l’épanouissement de la population du quartier se font déjà sentir. Les jeunes qui sont au cœur de ce projet développent leur leadership et leur sens de l’organisation et prennent conscience du rôle qu’ils peuvent jouer pour améliorer la vie de leur communauté.


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

La ballade des chants… 1 juin 2021 Le monde qui nous ent… 1 juin 2021