22 Juin

Un merci sincère à l’heure des bilans!

Français Aucune réponse

À l’aube du congé estival, l’excitation est à son comble et les enseignants sont à l’heure des bilans. Il s’agit d’un moment charnière de régulation. C’est un passage à célébrer, une occasion pour prendre du recul et regarder le chemin parcouru : une prise de conscience individuelle et collective.

Par Caroline Goulet, conseillère en entrepreneuriat conscient
Idée éducation entrepreneuriale

Ce regard rétrospectif sur l’ensemble de l’année a, pour ma part, longtemps été accompagné d’intenses moments d’insatisfaction. Même dans les réussites, je me disais que j’aurais pu faire plus, que la progression était limitée voyant l’étendue des potentiels. Mon sentiment de compétence était sans cesse écorché.

Lorsque mes paradigmes pédagogiques ont changé, ma pratique s’est redéfinie.

En juin, je respire mieux depuis que je me pose les questions suivantes : « Est-ce que chaque élève s’est épanoui? Ont-ils progressé et développé leur sens critique? Ont-ils créé des liens entre eux?  Sont-ils devenus plus autonomes? Le contexte était-il propice aux apprentissages? » La seule réponse pédagogique affirmative m’est apparue dans l’action. J’ai redéfini mon rôle et j’ai ajusté ma pratique à partir de ce constat. Pour devenir autonome, il faut s’entreprendre et l’entreprise de soi passe par la réalisation. Le processus d’apprentissage doit impérativement en être teinté.

« L’individu entre en contact avec le monde par une activité globale, d’abord confuse, puis progressivement organisée et structurée.» – Ovide DECROLY.

Je présente les objectifs et j’encourage les élèves à formuler des idées pour les atteindre. Présenter les attentes de fin de cours donne du sens aux apprentissages et conscientise l’apprenant. Nous décidons, d’un commun accord, les ateliers, les projets et la structure des cours selon les intérêts de chacun. Je propose des pistes, mais je tente plutôt d’insuffler l’envie. J’encadre les discussions et j’analyse avec eux les avenues possibles. L’engagement s’en trouve toujours bonifié. « Faire faire » dans le processus d’apprentissage tisse des liens, augmente l’estime de soi et la créativité. 

J’invite mes élèves au dialogue. Je ne crois pas au silence dans les écoles. Il isole. Les échanges constructifs induisent le respect, la bienveillance et l’empathie. Difficile d’encourager l’action, de socialiser et de contribuer au développement des habiletés de la pensée si le locuteur principal est l’enseignant. Les apprenants doivent plonger dans la matière, la manipuler, l’analyser, se l’approprier et la verbaliser.

Je contextualise et je décloisonne. Ma classe est devenue une microsociété démocratique et inclusive ouverte au monde où l’apprenant est acteur principal. Voilà un écho au « renouveau pédagogique » qui me correspond. L’élève doit être au cœur de ses apprentissages : engagé et conscient. Les idées de la réforme commencent à faire leur chemin. Les études démontrent qu’un réel changement s’opère sur un continuum d’une vingtaine d’années. Je suis optimiste. Je vois de plus en plus d’enseignants accompagnateurs d’initiatives collectives. 

« Dans l’éducation nouvelle, la tâche de l’éducateur prend des formes aussi nombreuses, aussi variées que le sont les circonstances de la vie : c’est quelques fois guider, instruire, aider à découvrir, redresser une erreur; mais ce peut être aussi : aider à faire un lit, balayer, ce peut être simplement savoir attendre, savoir se taire… » – Gisèle DE FAILLY

En juin, je respire mieux et de nombreux projets ont vu le jour : maquettes, jeux, livres, sites internet, capsules vidéo, jardins, campagnes de sensibilisation, projets d’inclusion sociale… Je suis fière de mes élèves. Nous avons du plaisir et nous apprenons tous les jours.

Merci, chers apprenants, de prendre beaucoup de place dans mes cours. Je nourris l’espoir de vous en laisser davantage d’année en année. Je chemine avec vous.


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Transformer et appren… 7 mars 2019 Donner aux jeunes les… 16 août 2019